DIRECT. Coupe du monde : Benzema et Varane avec le groupe, Messi s’entraîne à part

19:25

Karim Benzema sort blessé de l’entraînement

Après avoir repris l’entraînement collectif avec les siens, l’attaquant du Real Madrid a dû écourter sa séance. Pour l’instant, la nature de sa blessure n’est pas connue, des examens auront lieu dans la soirée.

18:54

Michel Platini pas invité au Qatar

Dans un entretien accordé à l’Equipe, l’ancien président de l’UEFA a expliqué qu’il ne se rendrait pas au Mondial : « Je n’ai reçu aucune invitation, sauf de la part de nombreux médias, et je n’ai aucune intention de m’y rendre »

18:53

Le début de l’entraînement des Bleus en vidéo

Les Bleus se sont entraînés au Jassim Bin Hamad stadium, à trois jours de son entrée en lice à la Coupe du monde contre l’Australie. Les tenants du titre ont le sourire avant de débuter les choses sérieuses.

18:31

Immense feu d’artifice à Doha avant le début de la Coupe du monde

A quelques heures de la cérémonie d’ouverture qui signe le début de la Coupe du monde, un feu d’artifice a été tiré à Doha. 

18:07

Une étoile filante ? Non c’est le trophée de la Coupe du monde dans le ciel de Doha

Lionel Messi s’entraîne à part avec l’Argentine

Le génie du PSG a commencé l’entraînement en marge du groupe, à trois jours de l’entrée en lice de l’Argentine contre l’Arabie Saoudite. Cependant, l’Albiceleste reste confiante quant à la présence de sa star mardi.

17:51

Benzema et Varane à l’entraînement collectif

Ce samedi soir, Karim Benzema et Raphaël Varane se sont enfin entraînés avec le reste du groupe, à trois jours du match contre l’Australie. Leurs présences dans le onze titulaire pourraient donc être possibles.  

17:27

Pedri admire Iniesta et Xavi

Présent en conférence de presse, le joyau espagnol a donné le nom de ses idoles. Et forcément, les deux jouent au FC Barcelone : « J’ai toujours dit qu’Andrés Iniesta était le meilleur joueur espagnol de tous les temps, avec son style de football mais aussi sa façon d’être en dehors du terrain. Et bien sûr, Xavi, mon entraîneur actuel à Barcelone, était un joueur très spectaculaire, un vrai crack. Ce sont des références. »

16:36

La FIFA s’oppose au brassard One Love, Le Graët se félicite de la contre-proposition

La FIFA a pris sa décision : le brassard arc-en-ciel « One Love » n’est pas le bienvenu au Mondial. Le dispositif présenté à la place a été salué par Noël Le Graët même si d’autres fédérations comme l’Allemagne, le Danemark et l’Angleterre prévoient de braver l’interdit.

16:31

Ibrahima Konaté se livre avant le Mondial : «J’ai quand même vécu des trucs de fou en 2022»

Un état d’esprit conquérant, une adaptation express chez les Bleus et une réelle bonne humeur… Ibrahima Konaté se confie avant le premier match des Bleus, mardi (20 heures) face à l’Australie. Le joueur de Liverpool pourrait être titulaire en défense centrale.




Ibrahima Konate devrait être aligné d’entrée contre l’Australie. LP/Olivier Lejeune

16:27

Fofana : « Tout le monde rêve de jouer avec Karim Benzema »

« Tout le monde rêve de jouer avec Karim Benzema, le Ballon d’or, encore plus s’il est français. Malheureusement pour moi je n’ai pas encore pu porter le même maillot que lui en match officiel mais j’ai hâte de le faire », s’est enthousiasmé le joueur de Monaco.

Youssouf Fofana est passé en conférence de presse. REUTERS/Annegret Hilse

16:27

Daniele Orsato arbitrera le match d’ouverture

M. Daniele Orsato a été désigné par la FIFA pour arbitrer le match d’ouverture de la Coupe du monde, ce dimanche entre le Qatar et l’Equateur. L’Italien de 46 ans a notamment arbitré la finale de la Ligue des champions 2020.

blank
Daniele Orsato va officier comme arbitre principal pour le match d’ouverture du Mondial. Icon sport

16:25

Fofana : « Il y a un début à tout »

« Il y a deux joueurs majeurs absents au milieu (Pogba et Kanté) qui ont beaucoup d’expérience mais quand ils ont commencé en sélection, ils en avaient pas. Il y a un début à tout. Peut-être que dans 8 ans ou 12 ans vous serez contents de me voir et pas surpris », a expliqué le milieu de terrain avant de continuer : « Dès notre arrivée, on était en mode compétiteur. J’ai plus le temps de dire si je suis content ou fier. La compétition commence dans deux jours pour nous et faut mettre le bleu de chauffe ».

Fofana : « On se connaît par cœur avec Tchouaméni »

Présent en conférence de presse après Disasi, le milieu de terrain tricolore a évoqué son entente avec Aurélien Tchouaméni : « On se connaît par coeur avec Tchouaméni, on a joué pendant deux ans ensemble. Il y a que le coach qui sait ce qu’on peut apporter à l’équipe de France, et j’espère qu’il nous mettra dans de bonnes dispositions pour  ne pas le décevoir. »

Il a également parlé de la progression de son ancien coéquipier depuis sa signature au Real Madrid : « Quand on va au Real Madrid, forcément on progresse. E, quatre mois, il a engrangé pas mal de choses, il joue comme un grand maintenant. Il est très content d’être là-bas et il adore l’exigence de ce club. »

16:06

Disasi : « A Reims, la porte de l’équipe de France était loin »

« A Reims, la porte de l’équipe de France était loin, mais à force de travailler jour après jour on s’en rapproche. Je suis très fier de l’avoir accompli, c’est un début, il faut confirmer, mais si je revois tout le parcours c’est une grande fierté d’être ici aujourd’hui. Mais je ne suis pas là pour profiter du soleil », a assuré le défenseur de l’équipe de France.

16:03

Disasi est revenu sur ses propos sur l’arbitrage après Monaco-OM

Il y a quelques jours, Axel Disasi s’était emporté contre l’arbitre de la rencontre ASM-OM, laissant entendre que « sur les 15 dernières minutes, l’arbitre était pour Marseille ». Le défenseur monégasque est revenu sur ses propos en conférence de presse avec les Bleus. « Les propos que j’ai pu tenir, c’était une réaction totalement à chaud. Aujourd’hui, je sais que je n’aurais pas dû les tenir, j’espère que cet épisode me servira de leçon. C’a été les montagnes russes entre la déferlante sur les réseaux sociaux et le coup de fil du lendemain (de Didier Deschamps pour l’appeler en sélection, ndlr). Il y a eu beaucoup de joie et de fierté. Les heures suivant le match ont été un peu folles. »

15:59

Axel Disasi : « J’ai des attributs physiques assez impressionnants »

Interrogé lors d’une conférence de presse sur les qualités qui l’ont porté vers l’équipe de France, le défenseur de l’AS Monaco Axel Disasi a déclaré : « Je pense qu’on m’a pris pour mes qualités naturelles, ma puissance, mon intelligence de jeu, ma qualité technique car pour briller au haut niveau il faut ce bagage. J’ai des attributs physiques assez impressionnants mais j’ai dû batailler. » 

blank
Axel DISASI of France during the French Team Football – press conference on November 19, 2022 in Doha, Qatar. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

15:40

Lionel Messi a son portrait pour le Mondial ! 

15:36

Simon Kjaer va porter le brassard arc-en-ciel

Comme l’Angleterre et le pays de Galles, le Danemark a fait le choix de porter le brassard arc-en-ciel, contre la Tunisie mardi (14h).

« Cela a toujours été dans nos intentions. Nous l’avions déjà fait lors de nos deux matches contre la Croatie et la France en Ligue des nations. Après des discussions avec d’autres fédérations, dont l’Angleterre, l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas, nous avons décidé de porter ce brassard », a annoncé le directeur de la Fédération danoise, Peter Moller. 

15:12

Visite du centre d’entraînement du Brésil

Portraits des joueurs, centre luxueux, messages d’encouragement… Notre envoyé spécial a pu visiter le centre d’entraînement de la sélection du Brésil, qui devrait atterrir au Qatar ce soir à 20h (heure française).

blank
Centre d’entraînement du Brésil, au Qatar
blank
Centre d’entraînement du Brésil, au Qatar

15:11

Fernando Santos évoque la forme de Cristiano Ronaldo

Après avoir accordé une interview explosive au journaliste Piers Morgan, Cristiano Ronaldo va disputer sa cinquième, et certainement ultime, Coupe du monde avec le Portugal.

Et pour Fernando Santos, présent en conférence de presse, le quintuple Ballon d’or est prêt : « Cristiano, comme tous les joueurs que j’ai appelés, a une énorme faim de montrer ses capacités et de faire du Portugal le champion du monde. Ronaldo a-t-il plus faim ? Attendons de voir. Il a toujours eu faim, c’est pourquoi il est resté si longtemps au sommet du football. Je ne suis pas intéressé par la situation d’il y a un mois. Il a joué quatre matchs pour Manchester United depuis ».

14:21

Après les efforts du Qatar pour taire les critiques, le temps de l’indifférence

Ces derniers mois, le pays organisateur du Mondial 2022 a essuyé de virulentes accusations concernant le traitement des travailleurs migrants sur les chantiers, des LGBT, des femmes, et son empreinte carbone désastreuse. Mais les Qataris entendent réussir la fête, malgré tout.

14:18

Le Brésil attendu sur les coups de 20h

En stage à Turin (Italie) pour cinq jours, la Seleçao devrait atterrir au Qatar aux alentours de 20h (heure française) ce samedi.

14:14

Des nouvelles de Nkunku

Dans un tweet, Leipzig a donné quelques nouvelles de Christopher Nkunku, qui avait dû quitter les Bleus à la suite d’une blessure à l’entraînement.

« Christopher s’est blessé le 15 novembre lors de l’entraînement avec l’équipe de France. Il s’est déchiré le ligament externe du genou gauche. La durée de son indisponibilité reste à déterminer. Il existe différentes possibilités de traitement pour cette blessure », a déclaré le club allemand.

14:12

VIDEO. «La Coupe du monde de tous les Arabes» : comment le Qatar se positionne face aux critiques sur «son» Mondial

Face aux critiques de l’Europe occidentale à l’approche du Mondial 2022 qui débute dimanche, le Qatar a haussé le ton sur la scène médiatique et diplomatique cette semaine. Nabil Ennasri, spécialiste du Qatar, décrypte pour Le Parisien, les enjeux propres au petit pays du golfe persique à accueillir un tel événement planétaire.

14:03

Coupe du monde 2022 : pourquoi Macron met la pression sur les Bleus

Le chef de l’État sait qu’en cas de défaite lourde de l’équipe de France de football lors de la Coupe du monde au Qatar, il n’échappera pas à des polémiques. Alors, il met une amicale pression.

13:51

Neuer admiratif des jeunes Allemands de sa sélection

« Ils sont insolents, mais dans le sens positif du terme. Ils sont des éléments importants en attaque pour nous. Ce qu’il faut, c’est qu’ils amènent cette insolence qu’ils ont à l’entrainement lors des matches face aux adversaires », a expliqué le gardien de la Mannschaft, en conférence de presse, en référence aux jeunes Moukoko, Jamal Musiala (19 ans) ou Karim Adeyemi (20 ans).

blank
Manuel Neuer en conférence de presse, à Doha. Icon sport

13:46

Le sélectionneur du Qatar regrette la « désinformation » sur les travailleurs migrants

L’Espagnol Félix Sanchez Bas a déploré la « désinformation » autour des droits des travailleurs migrants, tout en jugeant « tragique » les décès survenus en marge de la construction des stades au Qatar. « C’est un sujet qui a fait beaucoup parler mais je crois, à mon sens, qu’il y a beaucoup de désinformation et une approche disproportionnée par rapport à la réalité », a-t-il déclaré. Pour rappel, selon une enquête de The Guardian, 6500 travailleurs seraient morts depuis l’attribution du Mondial à l’Emirat.

13:42

Paris-Doha à vélo, deux supporters des Bleus l’ont fait

13:03

Coupe du monde 2022 : l’incroyable show de Gianni Infantino

Le patron de la Fifa, dans une conférence de presse surréaliste, a expliqué que les critiques visant le Qatar étaient hypocrites, que ce pays traitait mieux les travailleurs expatriés que l’Europe ou que l’interdiction de l’alcool dans les stades était comparable à celle en France.

12:59

Ira, ira pas ? Les dirigeants qui se rendront à la Coupe du monde au Qatar, et ceux qui s’y refusent

Plusieurs pays ont annoncé leur intention de ne pas assister au Mondial au Qatar, notamment pour déplorer le non-respect des droits humains. D’autres, au contraire, iront à la compétition sans se poser de question.

12:46

L’Angleterre et le pays de Galles porteront le brassard arc-en-ciel

D’après The Guardian, les Anglais et les Gallois ont prévu de porter le brassard « One love » arc-en-ciel, alors même que la FIFA a créé plusieurs brassards avec des messages tels que « Le football unit le monde ». Sans réponse de la part de la FIFA quant au port du brassard arc-en-ciel, les sélections anglaise et galloise ont donc prévu de l’arborer.

12:40

Des sponsors inquiets après l’interdiction de l’alcool

Selon The Guardian, les sponsors de la Coupe du monde auraient l’impression d’avoir été « laissés tombés par la FIFA ». Budweiser serait particulièrement inquiet par rapport à son contrat de 63 millions de livres avec la FIFA. En revanche, maigre motif de consolation, la Bud Zero sera bien en vente durant la compétition.

12:24

Le responsable médias de la FIFA défend son patron

Afin de défendre son patron Gianni Infantino, victime selon lui de critiques venues « notamment de la communauté LGBTQ+ », le responsable médias de la FIFA Bryan Swanson a déclaré : « Je suis assis ici, au Qatar, dans une position privilégiée, devant le monde entier, en tant que gay. Nous avons reçu des assurances sur le fait que tout le monde est le bienvenu et je crois que tout le monde est le bienvenu dans cette Coupe du monde. »

Pour rappel, l’homosexualité est passible d’emprisonnement au Qatar.

12:01

Darmanin représentera la France au Qatar

Selon le cabinet du ministre de l’Intérieur, à la demande du président de la République, Gérald Darmanin sera la personne chargée de représenter le gouvernement français au Qatar. Le ministre assistera ainsi à l’ouverture du Mondial, dernier événement sportif majeur avant la Coupe du monde de rugby 2023 et les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 en France. Emmanuel Macron fera, lui, le déplacement uniquement si l’équipe de France se qualifie en demi-finale.

blank
Gérald Darmanin se rendra au Qatar pour la cérémonie d’ouverture du Mondial. Thomas SAMSON / POOL / AFP

11:38

De la Coupe du monde 1930 au Mondial du Qatar, la trajectoire du ballon de football

Que de chemin parcouru depuis l’époque où les cuirs absorbaient l’eau et étaient à peine sphériques. Les évolutions technologiques du ballon sont liées à l’essor de la télévision et à la place prise par Adidas sur ce marché.

11:29

Le Brésil champion du monde 2022… selon Oxford

La prestigieuse université a utilisé son modèle mathématique afin de prédire les résultats de la Coupe du monde. Et selon celui-ci, le Brésil affronterait la Belgique en finale. Le Seleçao l’emporterait, tandis que les Diables Rouges se hisseraient en finale après avoir battu l’équipe de France en demie.

11:12

Marcel Desailly et Blaise Matuidi, des champions du monde qui veulent croire au «doublé fabuleux»

Ces deux légendes ont connu la consécration planétaire à vingt ans d’écart. Tout chauvinisme mis à part, ils s’accordent à classer la bande à Didier Deschamps parmi les favorites de la Coupe du monde au Qatar.

10:49

Infantino sur son laxisme face à l’Iran

Répondant à une question sur la répression en Iran et le laxisme que le président de la FIFA entretiendrait par rapport à cette situation, Gianni Infantino a déclaré se sentir « une femme », précisant qu’il a 4 filles : « La Coupe du monde, c’est un évènement du peuple, pas seulement des Etats et des gouvernements. Est-ce qu’à cause de leurs dirigeants, les Iraniens sont tous des monstres ? (…) C’est comme en Angleterre, on a 99% de gens qui sont de bonnes personnes, mais on a sans doute 1% des gens qui sont mauvais. Et ce n’est pas pour autant qu’on n’organisera plus de tournois en Angleterre. »

10:44

La conférence de presse offensive d’Infantino

10:41

Infantino botte en touche sur le port du brassard arc-en-ciel

« Nous avons des régulations claires sur les brassards, nous avons un engagement sur plusieurs sujets. Notamment sur l’universalisme. On doit trouver un engagement où tout le monde doit adhérer. Le terrain de jeu et encore plus ceux du Mondial doit soutenir les causes et des causes globales », a expliqué le patron de la FIFA. 

10:36

« Du racisme pur », Infantino dénonce la polémique des « faux supporters »

Concernant les articles parus dans la presse à propos d’éventuels « faux supporters » présents au Qatar, le président de la FIFA a répondu : « C’est du racisme pur. Chacun dans le monde a le droit d’encourager qui il veut. »

10:31

Infantino : « On doit mettre en avant les droits humains »

Les fédérations des sélections présentes au Mondial ont reçu une lettre de la part de la FIFA afin de leur demander de ne pas prendre position durant la compétition. Répondant à un journaliste l’interrogeant sur le sujet, Gianni Infanino a rétorqué : « On ne demande à personne de se taire, tout le monde peut dire ce qu’il veut, ce qu’il pense. Mais c’est vrai que le message principal est de se concentrer sur le football. Ce n’est pas correct d’utiliser le football pour d’autres choses. Je pense que les changements qui arrivent au Qatar ne se seraient pas passés aussi rapidement sans l’implication de la FIFA. On ne peut pas prendre position, on doit mettre en avant les droits humains qui sont des causes qui permettent aux gens de se réunir. »

blank
Gianni Infantino durant sa conférence de presse inaugurale à DOoa. GABRIEL BOUYS / AFP

10:26

Infantino « 100% en contrôle »

« Je me sens 100% en contrôle de ce Mondial, a assuré Gianni Infantino. Chaque décision est prise en coordination avec le Qatar. Ce Mondial est nouveau pour nous car pour la première fois plusieurs équipes sont au sein des mêmes villes. Huit stades dans un rayon de 50 km, c’est une logistique compliquée. Il n’est jamais trop tard pour changer et peut-être que nous allons devoir faire d’autres changements durant le Mondial. Mais c’est pour la sécurité des fans. »

10:16

Infantino en vient aux travailleurs migrants…

Le patron de la FIFA ne s’arrête plus dans une conférence de presse qui devient surréaliste. Gianni Infantino a ainsi déclaré que le Qatar accueillant des travailleurs migrants montre que l’Europe devrait autoriser davantage à travailler.

« Ne critiquez pas le Qatar », a-t-il par ailleurs lancé. 

10:02

Le patron de la FIFA revient sur l’interdiction d’alcool

Selon Gianni Infantino, toujours durant sa conférence de presse inaugurale, les fans peuvent « survivre » sans « bière pendant trois heures ». Pour rappel, le Qatar a annoncé interdire la consommation de bières autour des stades, et cela passe mal auprès des supporters.

« C’est une décision commune avec la FIFA et le gouvernement qatari, a expliqué Infantino. Il y aura plusieurs milliers de personnes dans les fanzones et possiblement des milliers de personnes alcoolisées. Et si vous ne pouvez pas boire d’alcool pendant trois heures, je pense que vous pourrez survivre. Il y a beaucoup de pays qui interdisent l’alcool dans les stades, comme la France, mais vu que c’est un pays musulman, ça pose problème. »

09:44

Infantino critique les « leçons de morale » qui relèvent de « l’hypocrisie »

Face aux nombreuses critiques par rapport à l’organisation de ce Mondial au Qatar, le patron de la FIFA a tenu les propos suivants : « Ce qu’il se passe en ce moment est profondément, profondément injuste. (…) Les critiques sur le Mondial sont hypocrites. (…) Pour ce que nous, les Européens, avons fait au cours des 3000 dernières années, nous devrions nous excuser pour les 3000 prochaines années avant de donner des leçons de morale aux autres. Ces leçons de morale sont justes de l’hypocrisie. »

09:25

Infantino se sent « arabe », « gay », « travailleur migrant »

Lors de sa conférence de presse inaugurale du Mondial 2022, le patron de la FIFA Gianni Infantino : « Aujourd’hui, je me sens qatari, aujourd’hui je me sens arabe, aujourd’hui je me sens africain, aujourd’hui je me sens gay, aujourd’hui je me sens handicapé, aujourd’hui je me sens travailleur migrant. »

09:23

Pape Gueye « très ambitieux » pour le Sénégal

Malgré le forfait de son leader Sadio Mané, le milieu de terrain de l’OM et des Lions de la Teranga, Pape Gueye, a assuré que le Sénégal aura un objectif « ambitieux, très ambitieux » lors de ce Mondial.

blank
Pape Gueye nourrit de grandes ambitions pour le Sénégal. Icon Sport

09:23

Enrique pro-Argentine si l’Espagne est éliminée

Le sélectionneur de l’équipe d’Espagne, Luis Enrique a déclaré lors d’un live twitch qu’il serait favorable à une victoire de Lionel Messi avec l’Argentine si la Roja venait à être éliminée durant cette Coupe du monde.

« Si nous ne gagnons pas la Coupe du monde, j’aimerais que ce soit l’Argentine. Un joueur de classe mondiale comme Leo Messi doit prendre sa retraite avec une Coupe du monde », a-t-il lancé.

DIRECT. Coupe du monde : Benzema et Varane avec le groupe, Messi s’entraîne à part